18 bis rue Assolant Lafèvre Lotti
40 200 Mimizan Plage

Tél : 05 58 07 12 92
Contactez-nous

Ré-ouverture samedi 17 mars 2018 !

Horaires : de 07h00 à 19h00

Fermetures :dimanche APMi et lundi APM.

 

Article Sud ouest Juillet 2012

logo-sud-ouest.gif

 

La plage de Mimizan, un lieu historiquement incontournable

La plage de Mimizan est l'une des plus fréquentées du département.

770843-20787426-460x306.jpg

 

 

«Vivante et sauvage. » Voilà deux mots qui mettent d'accord tous ceux qui vivent, passent ou travaillent sur l'immense plage de Mimizan. Un lieu hautement touristique où viennent se poser chaque été des

centaines de milliers de visiteurs venus des Landes et d'ailleurs. Un lieu fragile qui peut changer d'humeur en fonction des éléments, à l'image de sa dune façonnée par les vents.

Cette étendue de sable aux reflets argentés qui s'étend sur près de 10 kilomètres est devenue un atout pour la commune de Mimizan dès la fin du XIXe siècle. Entre les théories hygiénistes vantant les bienfaits de l'air marin pour la santé, le développement des nouveaux modes de transport et la démocratisation progressive des loisirs maritimes (et des vacances), la plage a rapidement séduit la bourgeoisie qui venait faire trempette dans la grande

bleue. Aujourd'hui bien plus populaire, elle accueille au nord comme au sud du Courant - ce cours d'eau qui la scinde en deux parties - une clientèle très familiale et de nombreux jeunes venus des quatre coins de la France.

À la sortie de l'eau, Annie et son cabanon proposent des friandises sur la plage des Ailes depuis 1979. Tout près du front de mer, l'excellente pâtisserie Le Bellis propose toutes sortes de créations artisanales façonnées sur place pour le plaisir des gourmands.

Pour compenser les excès, des routes cyclables et sentiers pédestres aménagés partent de différents points depuis le front de mer et la dune. Après une journée d'effort ou de repos, de nombreux concerts estivaux sont organisés par l'office de tourisme au bourg comme à la plage. Et chaque mardi soir, les non-initiés peuvent découvrir les courses landaises aux arènes de Mimizan-Plage. Enfin, en cas de coup de fatigue, l'Hôtel de France, qui vient de changer de propriétaires, vous ouvrira ses portes à quelques dizaines de mètres de la plage pour vous proposer le gîte et le couvert.

Ici, l'océan vit et s'exprime. C'est ce qui plaît à Aurélien et Jules, jeunes Toulousains qui bronzent au soleil, sans perdre de vue les touristes étrangères, « parce qu'on est aussi là pour faire

des rencontres ». Ces jeunes se doutent-ils seulement qu'à l'endroit même où ils ont posé leurs serviettes, un établissement de bains de mer faisait fureur durant la Belle Époque ? Ou que Mimizan-Plage, ou « Mimizan-Beach » comme la surnomment certains noctambules, s'appelait alors Mimizan-les-Bains ? Que nenni ! En 2012, la plage de Mimizan vit avec son temps, sans trop en subir les excès : « C'est ce qu'on aime ici. Les alentours changent mais pas la plage. C'est touristique mais on est loin de la foule des côtes méditerranéennes. C'est un endroit fréquenté qui est resté sauvage, tranquille et protégé », précise Gérard, un quadragénaire tombé sous le charme des lieux il y a cinq ans.

Dans les traces de...

Difficile de retrouver dans ce sable fin qui chatouille les pieds les traces de Coco Chanel ou de Winston Churchill, qui venaient s'y relaxer durant l'Entre-deux-guerres. En revanche, il n'est pas impossible d'y croiser Nicolas Capdeville, triple champion du monde de bodyboard en train de tester la houle. Du bambin parisien mal à l'aise avec sa planche neuve aux surfeurs musclés et semi-professionnels, la plage de Mimizan n'échappe pas à sa flopée d'amoureux de la glisse. Pour Liza et Marjolein, deux des nombreuses Hollandaises fraîchement arrivées à la mi-juillet, l'endroit a des allures de paradis : « On a fait le trajet depuis les Pays-Bas en bus parce qu'on a beaucoup entendu parler de cet endroit. On s'est renseigné sur Internet, et on est venu passer une semaine pour surfer et prendre du plaisir. C'est immense, le sable est très fin, on a rarement vu ça ! »

Comme l'eau qui se retire avec la marée, la plage de Mimizan respire avec ceux qui la côtoient. Ses rivages mouvants et vivifiants obligent visiteurs et habitués à prendre conscience de sa splendeur naturelle. Les époques et les tendances passent, mais elle ne perd jamais de son pouvoir d'attraction.